DAVOUT TV (en super 8)

Février 2021

Esther Laurent-Baroux est une jeune plasticienne réalisatrice. Elle anime de nombreux atelier de cinéma dans les institutions parisiennes.

Dans le cadre de Davout à Nous /film de poche /2022, elle a animé un atelier super 8 avec une dizaine de jeunes de 8 à 13 ans avec l’équipe d’animation de Double Face (Sharon Mayemba et Ketsia Diomi), coordonné par Virginie Loisel. Notre atelier a été accueilli au sein de l’association Davout -Relais.

Il a été décidé de faire une reportage sur le quartier du 20 ème (portes de Vincennes et Montreuil) avec deux caméras super 8 et un enregistreur son numérique. Après le développement des films, nous avons réalisé le montage collectivement, plan par plan, son par son, souvent avec nos voix à l’unisson. Ce fut un moment collectif instantané et très joyeux.

Friche Jacques Cartier / Choisy-le-Roi > les artistes à l’oeuvre

Le bâtiment Jacques Cartier a été investi par des artistes avec des habitants à l’intérieur comme à l’extérieur

Traversées est un parcours sur tout le rez-de-chaussée du bâtiment Jacques Cartier. Il est divisé en 5 parties.

VOGUE LE NAVIRE

Une immersion dans la vie quotidienne des habitants des Navigateurs, leurs bonheurs, leurs angoisses, leurs déceptions, leurs batailles

Compagnie Paris Concert (Marie Ann Tran, comédienne et Myriam Drosne, Plasticienne + Sarah Simon, peintre), Phany et Océane, Habitantes-artistes,
Gabrielle Henric, Plasticienne, Jean-Marie Boulet, Cinéaste, Zoé Avot, plasticienne.

VAGUE À L’ÂME

Une certaine nostalgie est supendue dans l’atmosphère, les fantômes sont tapis dans l’ombre. Les époques passent, l’incertitude s’installe...

H.E.P, Marie Veillard, jardinière, Virginie Loisel et l’équipe Double Face, Elisa Ghertman, plasticienne, Fakele Photographe & cargo lab, Association TAM, Catherine, Birgit et karine, art-thérapeutes, Benjamin Gozlan, peintre, Emanuelle Felzine, vitrailliste, Céb, musicien, photographe, Ma fabrique, mobile, Fab-lab itinérant, Jonathan Vacaresse, plasticien.

TEMPÊTE

Un chemin cabossé avec quelques perturbations, rages, craintes et hantises. C’est la survie.

Diadji Diop, Plasticien, Timanno, Plasticien, Azzedine Abou el Dahab, Noam Belloy, étudiants en communication et arts graphiques, Sebastian Hoyos, Plasticien.

TUMULTE

La communauté se reconstruit, se soude pour affronter les incertitudes. Les solitudes s’enfoncent et les départs se multiplient.

Compagnie paris concert, Benoit Labourdette, cinéaste, Marie-Anne Tran et Myriam Drosne. Olivier Alibert et ses élèves de la Tannerie, Cèb, musicien, photographe, Mohamed Wahba, illustrateur.

VENT EN POUPE

Les feuilles ont disparu et les racines subsistent sous le béton. Un vent salutaire met tout à l’envers et tout s’envole vers des imaginaires inconnus.

,Jolan Guernier, Stéphane Touboul, Sarah Abderrahmane et toute l’équipe de l’EPT, Aiky Radaody, président de l’USJTO et Iheb Abd el Hamid,
étudiant en architecture, Sarah Simon, plasticienne
Caroline Coppey, plasticienne.

HYPOGÉE

Pièce mortuaire, hommage aux disparus

Marion Davril, plasticienne et ses élèves de la Tannerie
Flore Gay-Heuzey et l’équipe de Double Face

LA FAÇADE DE JACQUES CARTIER

Les deux écoles, Nelson Mandela et Paul Langevin ont été sollicitées pour participer sur temps scolaire à des ateliers en extérieur avec les artistes Sarah Simon et Benjamin Gozlan

Retourner à la page de présentation de Traversées

Les Ateliers Van Gogh Garges-lès-Gonesse (95) depuis 2018

Atelier d’expression artistique dans le quartier Dame Blanche Nord, au 16 Rue Van Gogh.

Les ateliers d’éducation artistique et culturelle sont proposés régulièrement au public gargeois en particulier les jeunes habitants de Dame Blanche Nord, quartier en rénovation urbaine dans lequel nos locaux sont implantés depuis 2018.

Les techniques disponibles sont la photographie, la vidéo, la sculpture, le dessin, collages, peintures…

Il concerne les jeunes de 6 à 13 ans pour le groupe 1 (14H15 – 16H45 les mercredis) et depuis 2020, de 13 à 25 ans pour le groupe 2 (17H00 – 18H30 les mercredis et certains week-end).

Informations sur demande par mail : contact@doubleface.org

2021

Atelier Van Gogh / jeunes

13 – 25 ans

2021

Sorties culturelles

Tous nos publics

2020

Atelier Van Gogh / jeunes

13 -25 ans

2020

Sorties culturelles 2020

Tous nos publics

 

 

L’OUVERTURE  des ateliers en 2018

Début 2018 : PRÉPARATION

Avant toute chose, honneur aux jeunes du quartier qui ont fait les travaux de notre local lors d’un chantier d’insertion organisé par L’OPEJ, IMAJ, soutenu par la Ville et financé par I3F.

PRÉFIGURATION

Projet : NE PAS DÉPASSER LES LIGNES, hiver-printemps 2018

Pour mettre en œuvre la préfiguration des ateliers Van Gogh dans le quartier entre avril et juin 2018, nous avons accueilli une jeune artiste Valentine Chauvet. Durant quelques mois, Valentine, artiste-stagiaire chez Double Face, étudiante en Master professionnel, Artiste intervenant: Art et action sociale, (Université Bordeaux Montaigne) a proposé un projet : Ne pas dépasser les lignes

L’équipe 2018  de Double face (Lucy Lagesse, Laury Sam et Jonathan Vacaresse encadrés par Virginie Loisel), l’a donc accompagné sur des ateliers  avec la technique de fresques et croquis scotchés, d’abord à l’extérieur sur les murs et gravats du quartier puis à l’intérieur dans nos locaux. elle a travaillé sur le thème de la Ville imaginaire, projet qui s’inscrit parfaitement avec les enjeux de rénovation urbaine du quartier de la Dame Blanche, invention, destructuration, transformation.

Ci-dessus, fresque à l’extérieur puis à l’intérieur sur un mur du local et ci-dessous intervention-transformation sur des images du quartier à l’adhésif.


livret à consulter :  -NE PAS DÉPASSER LES LIGNES

PHOTO-GRAPHISME

Lucy Lagesse et Laury Sam avant que nous nous installions dans les locaux de la Rue Van Gogh, ont arpenté le quartier et ont expérimenté les photo-graphismes

photos + plastiques transparents. Ces explorations ont permis à Lucy de découvrir la quartier, puis de s’installer provisoirement dans le local de l’opej et d’initier un atelier photo-graphisme avec les jeunes qui passent par là.

D’autres ateliers ont été ensuite proposés  aux participants par chacun. Ces expérimentations plastiques ont permis aux jeunes habitants de venir régulièrement pour découvrir des techniques. Les jeunes du quartier, un peu livrés à eux-même ont tout de suite trouvé refuge aux ateliers et sont venus en nombre très régulièrement.

Voir aussi le projet chroniques d’un quartier en reconstruction qui se déroule à Dame Blanche Nord à Garges-lès-Gonesse

Tissages et super 8

Atelier proposé par Olivia Funes Lastra, plasticienne, et Esther Laurent, cinéaste.

À la frontière entre sculpture, théâtre et danse et cinéma expérimental

À partir d’une multitude de tissus récoltés par l’artiste, les enfants ont imaginé des formes et figures. Ils se sont enveloppés dans leurs tissus et ont cherché des liens entre eux à partir des différents thèmes suggérés par l’artiste. Une caméra super 8 est présente pour collecter les étapes et les gestes.

Les assemblages textiles réalisés pour l’occasion sont présentés un par un, Olivia explique la façon dont ils ont été fabriqués, il représentent le matériau principal de l’expérience, presque aussi important que le corps. Il y a 8 assemblages, un pour chaque enfant.
On leur explique également l’idée du film super 8 : le but est de conserver une trace sensible des moments partagés, et sera un objet à part entière (film à venir sur cette page).
On commence par des échauffements en musique, pour entrer dans une ambiance de jeu.

On dispose les tissus dans l’espace pour se familiariser avec ces formes et ces textures. On forme une ronde, on se passe les tissus et chacun.e en tient un dans la main. En fermant les yeux on se demande : à quoi ce toucher nous fait penser ? On ouvre les yeux : à quoi cette couleur nous fait penser ?
Puis on rassemble tous les tissus en tas et chaque enfant peut, tour à tour, se rapprocher et en choisir un qui sera présenté à la caméra.

Après avoir choisi l’œuvre textile de son choix, les artistes leur proposent de les porter, à la manière de vêtements : faire des nœuds, se l’enrouler autour de nos ventres, c’est comme un déguisement, comme une deuxième peau. Les enfants choisissent comment mettre les tissus assemblés sur leurs corps et quand ils seront prêts, chacun pourra choisir une place dans l’espace pour être vu par la caméra, et en ayant conscience que les autres enfants puissent aussi être vus par elle. Chaque dix secondes les enfants changeront de place, pour que tout le monde soit écarté mais à la fois visible par la caméra.

Les enfants choisissent à nouveau une œuvre textile dans le tas.
On imagine qu’on est un animal, un personnage réel ou imaginaire, sans le partager avec les autres. Au signal des artistes, les enfants deviennent cet animal ou ce personnage par une posture, une statue muette. Comment est-ce que cette créature mange ? Comment est-ce qu’elle dort ? Comment marche-t-elle ?
C’est du mime. Chaque dix secondes on clappe pour changer de mot et de posture, la boucle devient de plus en plus rapide. La caméra filme la boucle des statues muettes.

Les enfants se mettent en cercle et se passent les œuvres textiles et leur donnent une nouvelle forme à chaque fois que le tissu est dans leurs mains…
Maintenant les enfants portent une œuvre textile sur leur corps et le cercle s’agrandit. Chaque enfant va « parler » avec son voisin, sans mot et sans son. Ainsi chaque enfant répétera à sa façon le geste de son voisin et en inventera un nouveau à donner à celui qui est à côté de lui.
La caméra vient au milieu de la ronde et filme la séquence.

Les enfants utilisent des carrés de tissu pour se joindre les mains en ronde et s’emmêler entre eux. Une fois tous les enfants emmêlés, ils devront maintenant se démêler sans lâcher le tissu. La caméra filme de l’extérieur les enfants emmêlés et puis les enfants dans une ronde démêlée.
Pour finir l’atelier, nous proposerons aux enfants de dessiner collectivement l’arbre où tous les animaux se retrouvent, avec les tissus portés pendant les séances précédentes. Ils pourront les étendre par terre pour ainsi dessiner un arbre en commun.

Film super 8 réalisé pendant l’atelier (2′ 54)

Les ateliers Van Gogh 2021 / enfants

Ateliers van Gogh 2021 / enfants

Les ateliers « fresque » menés avec notre public- enfant des Ateliers Van Gogh prépareront notre action Arts-dans-la-rue, intitulée Couleurs Zone 4,projet qui va prendre son essor au cours de l’année 2021 et au-delà.

  • Ateliers pochoirs avec Heartiste
  • fresques collaboratives avec Zoé Avot, Po coathelem et Gabrielle Henric
  • interventions initiation au graff de Seth One (Philippe Nizan) à l’atelier puis dans la classe de CE2 de Céline Cordilhac
  • Préparation à la pratique du photocollage, prise de vue photographique dans la classe Ulis d’Amandine Nigault avec Virginie Loisel à l’école Romain Rolland
Couleurs Zone 4

La pratique artistique au sein des ateliers van Gogh – enfants, en 2021, est donc axée autour du thème de la ville imaginaire et des portraits d’habitants. Nous abordons cette année des techniques comme la photographie avec Po, la peinture avec Gabrielle Henric, le modelage avec Zoé Avot, la performance avec Olivia Funes Lastra et Esther Laurent Baroux…

Atelier modelage

Masques avec Zoé et Ines

Modelage et masques

portraits masqués

Modelage et masques

L’Art en Coin et Couleurs Z4, Garges-lès-Gonesse, 2020-2021

MISE EN FORME ET EN COULEUR

L’Art en coin, puis Couleurs Z4, est un atelier à ciel ouvert qui permettra au fil du temps, de 2020 à 2021, de créer un univers graphique circulant, se déployant dans le quartier en reconstruction, et permettant de déclencher la surprise, le souvenir et l’interrogation des habitants. L’univers visuel de chaque proposition sera constitué de personnages, de paysages, d’éléments graphiques et de mots qui seront imaginés en collaboration avec les Gargeois.
Nous avons construit dès l’été 2020, ce projet en partenariat avec le bailleur principal du quartier, l’immobilière 3F, cela nous permet un champ assez large et libre pour notre terrain de jeu dans le quartier dit de la zone 4. CouleursZ4 a démarré d’abord avec les écoles avec un soutien de la Cité Éducative en juin, puis s’est développé plus largement dans le quartier avec nos partenaires de terrain et soutenu par le CGET95 et la DRAC Ile de France.

Au cours du projet, les enfants, adolescents et jeunes adultes découvrent des techniques que sont le pochoir, le graff, la fresque, le collage à travers différentes approches artistiques. Au fil des propositions et des projets les artistes les accompagnent dans une collaboration. Les groupes sont constitués de jeunes et enfants de l’atelier et des habitants des associations locales partenaires.

ARTICULATION AVEC UN PROJET PORTÉ PAR LA VILLE

À partir de mi janvier 2021, couleursZ4 a intégré un projet mené par le centre social municipal Jean-Baptiste Corot rassemblant les associations du quartier autour du thème de la mémoire dans l’espace public. Il s’agit d’un projet où chacun évoque l’histoire et la mémoire du quartier à sa façon, avec différents supports et de manière coordonnée. Une cohabitation des deux projets n’étant pas envisageable, ni négociable pour des raisons de lisibilité dans l’espace urbain, nous avons donc tenté d’adapter nos calendriers, d’articuler une partie de nos fresques dans ce cadre, entre janvier et juin 2021. Celles menées par Zoé Avot, Gaby Henric, Po Coathelem et une dernière en partenariat Double face/ opej (artistes, jeunes et éducateurs spécialisés). Les interventions d’artistes comme Twopy et Fakele et quelques autres attendront un autre projet pour developer leurs talents.

LES ATELIERS MENÉS PAR DES ÉTUDIANTS EN ART ET DES ARTISTES

Fresque murale

avec Zoé Avot

Aux ateliers van Gogh

Fresque murale

avec Gaby Henric

Aux ateliers van Gogh

Dessin et pochoir

avec Heartiste

Aux ateliers van Gogh

a

Photo et photocollage

avec Virginie Loisel et Ines Tahi

dans la classe d’Amandine (ULIS) à l’école Romain Rolland

Graff et tag

avec Set One

dans la classe de Céline (CE2) à l’école Romain Rolland

photo argentique

et photo-fresque

avec Po Coathelem

Aux ateliers Van Gogh

Mosaïque

avec Jonathan Vacaresse

Aux ateliers Van Gogh

Je me souviens

Double Face invite l’OPEJ

à suivre…

Les ateliers Van Gogh 2020 / Garges-les-Gonesse

Ateliers Van Gogh / enfants 2020

Ateliers – éducation à l’image, audiovisuel, arts plastiques

à destination des enfants de 6 à 13 ans

Les ateliers se déroulent les mercredis de 14H00 à 16H45 partir de 6 ans ( arts plastiques) aux Ateliers Van Gogh, 16 rue Van Gogh dans le quartier de la Dame Blanche Nord. Différentes techniques sont abordées tout au long de l’année – sur inscription / Gratuit + adhésion association 6€ par enfant, 10€ par famille (2 max) pour l’année de mi septembre à juillet.+ sessions vacances.

Artistes-intervenants Virginie Loisel, Heartiste (pochoirs), Zoé Avot (fresque murale), Gabrielle Henric (fresque collage), Seth One (graffitis et fresque)…

contact@doubleface.org

Edition 2020

Avec les volontaires en service civique , Kheira bouzeghti, 20 ans et Maryam Bouchelaghem, 18 ans, bahelière, toutes deux en recherche professionnelle. jusqu’en juillet 2020 puis à partir de septembre, Ines Tahi, 22 ans, étudiante en césure avant un master de sociologie, Zoé Avot, 22 ans, étudiante en 4ème année à l’école Nationale supérieure d’Art de Cergy-Pontoise et enfin, Salma Boumériane, fraichement bachelière sans solution sur parcoursup.

Atelier photographie

et mémoires de quartier

atelier photo -friche- mémoires de quartier ©doubleface.org
cliquer sur l’image

Compositions collages

et cartes imaginaires

cliquer sur l’image

Couleurs Zone 4

art dans la rue

cliquer sur l’image

retourner à la page d’accueil

Les Ateliers Van Gogh

Atelier photo : LA RUE COROT

Ateliers photo– Régulièrement le groupe des adolescents de l’atelier Van Gogh arpente le quartier en reconstruction et prélève les étapes des démolitions et modifications des rues et des bâtiments.

Composition collages

à partir de séries de prises de vues des friches et terrains vagues laissés par les démolitions, les jeunes photographes ont proposé des panoramas avec quelques ajouts de poscas colorés.




			

Dame Blanche Nord, chroniques d’un quartier en reconstruction // Garges-les-Gonesse depuis 2018

Chroniques collectées pendant la transformation urbaine

Le quartier dit de la Dame Blanche Nord ou Zone 4 est le dernier des quartiers de Garges-les-Gonesse à bénéficier d’une rénovation urbaine. Ces chroniques sont de petits récits qui prennent forme avec les moyens de la photo, la vidéo et des ateliers d’écriture. Ce projet à multiples entrées propose à des habitants du quartier de participer à une réalisation audiovisuelle ou photographique dont l’objet est de faire le portrait du quartier Dame blanche Nord en devenir.

2 articles à découvrir dans notre rubrique de presse

LES ATELIERS – 2018-2021

L’atelier Image & Sons est ouvert aux d’habitants désireux de co-réaliser un film ou participer à une oeuvre collective sur un thème personnel qui se déroule au coeur de la rénovation urbaine.

Thématiques : Relogement-Vie quotidienne- Les lieux de références du quartier, histoire des associations actives ou passées, mémoire du quartier, Ville du futur, Éco quartier, parcours individuel, avenir, souvenirs, perspectives du quartier, lieux emblématiques, imaginaires, parabole, humour, talents, jeu, légendes, promenade, intrigue….

vidéo

Fictions


         

>Les ateliers Van Gogh 2019 / Garges lès-Gonesse

Ateliers – éducation à l’image, audiovisuel et arts plastiques

6-15 ans et 13-25 ans

Les ateliers se déroulent les mercredis de 14H00 à 16H00 à partir de 6 ans ( arts plastiques) puis de 17h00 à 18H30 à partir de 13 ans (audiovisuel)

aux Ateliers Van Gogh, 16 rue Van Gogh dans le quartier de la Dame Blanche Nord.

Différentes techniques sont abordées tout au long de l’année – sur inscription

Gratuit + adhésion association 6€ / famille

pour l’année d’octobre à juillet.

 

Edition 2019

Peinture – toiles grand format

Atelier Peinture avec Siré Camara, peintre, étudiante en art (ENSAPC)

et  Madinina Maniga, étudiante, volontaires en services civiques 2019

et Aminata N’dyaye stagiaire, peintre, étudiante en art (ENSAPC)

Préparation de l’exposition pour Garges-plage

photographie et vidéo – courts métrages

photographie : Initiation au light Painting

« Courts toujours » au cinéma Jaques Brel, une journée dédiée au court métrage réalisés par les jeunes gargeois

Nous avons réalisé deux films aux atelier Van Gogh, « Alice et le marabout » et  » Le rêve d’Alexandre »

Collages et expérimentations plastiques

loisirs créatifs

Fabriquer sa pochette personnalisée avec une brique de lait

Les fêtes et actions culturelles à Garges

Le carnaval : Le japon

« Fête de la propreté » au centre social Jean Baptiste Corot

Gravure sur brique de lait avec Minka Delaere

Les sorties culturelles cliquer ici

Le palais de la porte dorée à Paris12 eme

Sortie à la cinémathèque à paris 12 eme

Sortie au Mac Val à Vitry

Sortie au musée d’art moderne de la Ville de Paris

Visite guidée à Garges avec Catherine Roth, ethnologue et la bibliothèque Elsa Triolet

Ce projet est soutenu par

 

Ateliers Villiot – Paris 12 – depuis 2013

Atelier d’expérimentations artistiques pour les enfants de la résidence Villiot

Dessin, collage, peinture, Estampe, photographie, composition textile, vidéo, visites culturelles

 À la demande du bailleur social PARIS HABITAT, DOUBLE FACE  est installé au local associatif de la cité Villiot, 19 rue Villiot, 75012, pour un atelier de quelques jours pendant les vacances scolaires.

les enfants qui viennent dans notre local mis à disposition sont âgés de 6 à 15 ans >> Ateliers gratuits : Prochains ateliers, Février, avril, juillet octobre 2021

Objets recyclés et réinventés / 2017-2018

avec Lucy Lagesse, Laury Sam et Jonathan Vacaresse

L’atelier sculpture a démarré s’est construit durant l’année 2017 et développé en 2018 avec l’intention de prêter attention aux objets que nous jetons et qui peuvent être parfaitement recyclés dans une démarche créative. Nous avons récolté des objets que l’on stocke ou que l’on jette sans réfléchir à un réemploi grace à notre partenariat avec Emmaüs Coup de main qui a mis à disposition son hangar de stockage porte de la Chapelle. Des milliers d’objets étaient stockés là et représentaient un potentiel inespéré pour notre atelier. Des fragments, de vieux ustensiles de ménage, de bricolage, de cuisine, des jouets…etc…

Le recyclage de ces rebuts a permis aux enfants de jouer avec l’imaginaire. Nous avons mis à leur disposition des matériaux et outils afin de créer un univers à partir d’une thématique proposée. ainsi ils ont créé des accessoires pour réaliser des portraits, créé une « forêt électrique », proposé des architectures en forme de cachettes ou de petites cabanes à trésor.

La forêt électrique (pâte à sel, câbles électriques, scotch, laine, ficelle, papiers et feutrine)

Construction de petites maisons-cachettes  (Argile, fil de fer, ficelles et objets trouvés)

BLASONS / 2016-2017

avec Eden Tinto Collins et Carla Magnier

Les jeunes participants  de la cité Villiot ont imaginé un blason de leur propre histoire, réelle ou inventée. Accompagnés d’Eden Tinto Collins et de Carla Magnier , étudiantes à L’ENSAPC, ils ont rédigé un texte puis croqué et réalisé leur composition textile.

Exposition Fils d’avril / 2014-2015

le samedi 18 avril 2015, l’exposition s’est déroulée l’après midi en partenariat avec l’association Soleil, strataj’m et l’amicale des locataires. Un studio photo était proposé dans le local pendant la fête.

 

Atelier Gravure et encres 2013-2014

avec Minka De Laere, Angela Ly et Virginie Loisel

Portraits

Façades

 Végétaux

Autoportraits

Atelier Photographie  / 2013

avec Patrick Dubois

Observation du quartier – Les lignes

 

2018 – 2019 À la recherche des Talismans / villiers-le-bel (95)

Dans le cadre du projet en partenariat avec l’association La Case rallye des solidarités 2018 et 2019,  l’association Double face a proposé une exposition de sculptures que nous avons définies comme des talismans. Ces objets nous ont été inspirés du travail de notre volontaire en Service civique, Jonathan Vacaresse, étudiant à l’ENSAPC (Paris-Cergy). Ses volumes s partir de branches et de laine s’apparentant au travail de l’artiste Judith Scott, sont apparus comme un geste artistique qui pouvait fédérer les participants du Rallye des solidarités organisé par l’association La Case.

Ces objets singuliers peu à peu créés par les collégiens et écoliers de Villiers-le-Bel se sont chargés d’affects et de magie protectrice. Ces sculptures ont été installées dans trois clairières du bois du Champs-des-possibles, un espace préservé et naturel de Villiers-le-Bel vers le quartier Puits de la Marlière. Voici une sélection de cinquante d’entre eux accompagnés des vertus ou protection que les enfants et les adolescents leur ont donné.

2018 – Souvenirs de mon école // Paris 12

Souvenir de mon école, une enquête visuelle et sonore sur l’évolution des écoliers à travers l’environnement et les objets.

Ce projet est né du souhait de fédérer les expériences, les savoirs-faire et les besoins de trois associations  : Arpavie, Délidémo et Double Face.

La première est un établissement médico-social, accueillant des personnes âgées valides et autonomes de plus de 60 ans, la deuxième, une association dont l’objet est de promouvoir l’accès à la lecture pour tous et enfin la troisième, c’est double face qui élabore des actions artistiques, culturelles, pédagogiques et éducatives vers un public plutôt jeune. Ce projet est donc l’idée de réunir une action d’éducation artistique pour de jeunes enfants dans le cadre scolaire (une classe de CP) avec une action autour de l’écriture et du livre qui engage les résidents d’une Résidence Autonomie sur un projet-mémoire.

L’objet est de créer des ponts, de tisser des liens entre deux établissements du quartier Vallée de  Fécamp (Paris12 eme  ) que tout oppose. L’enjeu de « Souvenirs de mon école » a su favorisé la lutte contre l’isolement en effacer leur sentiment d’inutilité tout en célébrant le vivre ensemble. Nous pensons que valoriser la vieillesse dans notre société, en l’associant à la sagesse et la transmission est la meilleure manière de développer l’écoute, la curiosité et le respect chez les jeunes enfants. Les séniors se retrouvent acteurs de leur vie à travers un récit qui capte l’attention des petits, cette relation créera un lien fondamental, celui d’être vivant et de valoriser ses expériences et ses émotions.

Un cahier de bord a été édité pour retracer l’expérience en octobre 2018 :

cliquer sur le lien ci-après pour voir le livret en pdf    0000_livret_17X22cm_FINAL_OK

Un film a été réalisé sur l’expérience et offre les témoignages de trois résidents des Solanacées :

durée 14′

Souvenirs de mon école from DF on Vimeo.

Préambule : La lettre des enfants adressée à leur correspondants

Pour mettre le pied à l’étrier, les enfants âgés de  6 ans de l’école de la brèche aux loups ont envoyé aux résidents des Solanacées un diaporama avec les images réalisées par leurs soins et leur environnement commenté (atelier d’écriture).

cliquer sur le lien ci-après pour voir le diaporama commenté : lettre aux résidents des Solanacees

Les étapes du projet

Les photo-collages des enfants

Ce projet a été soutenu par la fondation SNCF,

La Direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé (DASES)

La Mairie de Paris

La Mairie du 12ème arrondissement

L’Association ARPAVIE

Objets réinventés // Paris 20

Objets réinventés, réalisation de personnages en volume avec des objets recyclés

et création d’une fiction

L’atelier sculpture s’est construit durant l’année 2017 avec l’intention de prêter attention aux objets que nous jetons et qui peuvent être parfaitement recyclés dans une démarche créative. Nous avons récolté des objets  mis au rebut grâce à notre partenariat avec Emmaüs Coup de main qui a mis à disposition des objets à recycler accumulés  dans un grand hangar porte de la Chapelle. Des milliers d’objets étaient stockés là et représentaient un potentiel inespéré pour notre atelier. Des fragments d’objets, des ustensiles de ménage, de cuisine, des jouets, des livres, des lampes etc…

Avec différents intervenantes Carla Magnier, Aleksandra Odzioba de janvier à juillet et surtout Aurelia Garay  depuis septembre 2017, nous avons accompagné nos apprentis sculpteurs à transformer les objets en personnages de fiction avec de la pâte à modeler et du fil de fer souple.

Nous avons construit nos ateliers avec nos partenaires locaux de Paris 20 ème : l’EPDJ, Davout Relais, la bibliothèque Assia Djebar, la Cabane Davout, et Davout Relais…

 

Voici le lien  pour découvrir les animations  (2018- 2019)

 

Voici quelques histoires imaginées par nos jeunes participants dans les locaux de Davout-Relais

 Mexipote cherche un ami par Lina

Le fils de Monsterdouble par Sandra

Le monde selon Dragonsawa par Tanoh

Le monstre des mers par Lilia

Le concours de cuisine par khalil

La frontière par Nouha

Aliénatrice par Lina

Lucy se sent seule par Fatoumata

Sourygirl et superboy par Nouha

 Le combat d’escargotorche par Khalil

Le mariage fatal par les jeunes de l’EPJD

Janvier 2017-L’invasion des créatures étranges // Garges-lès-Gonesse

Performance artistique dans l’espace urbain

le mercredi 25 janvier 2017

Ce jour là, un évènement inhabituel s’est déroulé à Garges …des êtres bizarres venus d’on ne sait où sont venus se poser dans l’espace public …

Ce drôle de peuple glacé s’est d’abord pavané sur la place de la Mairie devant les passants interrogatifs.

Puis ils se sont réfugiés en hauteur sur les branches nues des arbres de la ville et sont restés quelques semaines dans 3 quartiers :

LES DOUCETTES

AU ROND POINT DE L’ÉCOLE JEAN EFFEL

À LA MUETTE

Les créatures sont restées quelques semaines sur leurs branches glacées de l’hiver puis elles ont commencé à disparaître les unes après les autres jusqu’à la dernière…

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA FABRICATION DES CRÉATURES, cliquer ici