2022> Sorties culturelles

1/ juillet 2022 : Sabrina Ratté à la Gaité lyrique

2 Juillet 2022 : Ciné balade >Sortie dan un cinéma indépendant de Paris L’épée de bois dans le quartier de la Contrescarpe (5ème) pour voir Sarafa.

2/ Octobre 2022 : Gérard Garouste au Centre Georges Pompidou

3/ Octobre 2022 : Ciné balade > sortie au Festival Mon premier cinéma, Le Luminor, dans le quartier du Marais, pour voir L’extraordinaire voyage de Marona.

Juillet 2022

Gaité lyrique

Aurae / Sabrina Ratté

Nous avons organisé une sortie à la Gaité lyrique dans le 3ème à Paris pour explorer les arts numériques. La visite de l’exposition était suivie d’un atelier de création de collages numériques sur tablettes dans les ateliers de l’établissement muséal.`

Nous avons visité l’exposition Aurae / Sabrina Ratté et admiré avec notre guide, une série d’installations usant de projections vidéo, d’animations, d’impressions, de photogrammétries, de sculptures et de dispositifs spatiaux, Sabrina Ratté invente des paysages charnels et des architectures rêvées, situées quelque part entre le monde physique et le monde virtuel.

Aurae emprunte son titre à l’une de ses premières œuvres vidéos aux couleurs lavées par le soleil mais aussi à l’étymologie du mot  »aura », qui indique un vent doux, un souffle, une atmosphère. Avec cette série d’œuvres empreintes de poésie et de science-fiction, Sabrina Ratté propose de redonner du relief aux images, de leur restituer une aura nouvelle à l’ère des technologies, et de les augmenter jusqu’à en faire des  »unités d’ambiances à explorer physiquement. Aurae se présente comme un grand ensemble d’architectures immersives et de paysages habités par une matière visuelle en mouvement, interrogeant la séparation physique entre deux réalités.

Octobre 2022

Centre Georges Pompidou

Gerard Garouste

Nous avons proposé à nos adhérents pour les vacances de la Toussaint de découvrir l’oeuvre de Gérard Garouste, l’un des plus importants peintres contemporains français, né en 1946, adepte d’une figuration sans concession. L’oeuvre de l’artiste est connue pour ses peintures ainsi que des décors pour le palais de l’Élysée, des sculptures de la cathédrale d’Évry, le plafond du théâtre de Namur, une fresque pour la salle des mariages de l’hôtel de ville gothique de Mons ou encore les vitraux de l’église Notre-Dame de Talant.
Gerard garouste a aussi créé une structure d’expérimentation nommée La source qui échafaude des passerelles entre l’art et l’éducation, l’engagement social et la créativité, des enfants éloignés de la culture artistique et des artistes accomplis :  »Tout enfant devrait pouvoir bénéficier d’une base artistique solide ».

Une rétrospective d’envergure consacrée à Gérard Garouste est proposée au Centre Pompidou. C’est un lieu parisien incontournable pour qui s’intéresse à l’art contemporain et que nos nouveaux adhérents ne connaissent pas. Nous avons découvert plus de 100 tableaux majeurs, souvent de très grand format, l’exposition donne également une place à l’installation, à la sculpture et à l’œuvre graphique. Elle permet de saisir toute la richesse du parcours inclassable de Gérard Garouste, « l’intranquille », dont la vie sous le signe de l’étude mais aussi de la folie, et l’œuvre énigmatique, se nourrissent l’une l’autre en un dialogue saisissant.
Nous visiterons l’exposition avec une conférencière du Centre Pompidou puis ferons à l’atelier l’expérience du souvenir de l’univers de l’artiste à partir d’un atelier d’écriture puis de la technique peinture acrylique.