CINDY SHERMAN

Fiction collective pour anti-autoportraits

Visite de l’exposition rétrospective de l’artiste en octobre 2020 à la fondation Louis Vuitton.

À partir de choix photographiés, notre petit groupe a réinterprété l’oeuvre foisonnante et inquiétante de Cindy Sherman lors de la visite de l’exposition et sa galerie de personnages à travers les époques.(Zoé, Ines, Virginie mais aussi Selma Kako et Dali)

C’est Gina, elle a fait toute la vaisselle et le repassage. Vexée que son mari ne l’ait même pas complimenté sur son bon repas, elle part bouder dans l’entrée

Mélody envisage sérieusement de s’enfuir de chez elle avec la voiture flambant neuve de son crétin de mari. Ça ce serait une aventure !

Lucie est une jeune femme blonde que les photographes s’arrachent. C’est son premier shooting, elle est impressionnée mais n’ose rien dire

Anaïs, « Cette soirée est ennuyeuse, et cette fille qui danse au milieu en provoquant tout le monde, c’est insupportable !

Irène : « Oh, ces jeunes qui se permettent tout, vraiment, aucune éducation! « 

Francine et ses filles sont une famille modeste mais elles veulent bien paraître. Avant de prendre cet unique portrait de famille la mère vérifie que chaque fille est tirée à quatre épingles et propre sur elle même. Elles affichent ensuite fièrement cette photo dans leur salon

Hier, Raphaëlle est littéralement décédée d’ennui. Jeune mariée, elle avait choisi une vie de femme au foyer qui pourtant la révulsait, pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle aurait aimé être pompier.

Anne-Sophie est une riche héritière de son papa. Afin de paraître excentrique elle assemble ses habits et accessoires les plus chers. Bien sûr elle pose devant sa nouvelle voiture

Catherine « Vous ne vous rendez pas compte, vous ne savez pas de quoi vous parlez ! »

Cynthia et Armelle sont deux cousines. L’une est une styliste de haute couture et emmène l’autre en invitée d’honneur à son défilé. Armelle est alcoolique et shootée car c’est ce qui fait sa sa personnalité

Greg travaille dans la publicité. Il se donne une attitude cool pour impressionner mais travaille beaucoup son image. Au grand public il est populaire mais dans sa vie privée il est profondément seul

La soirée est finie, tout le monde est parti. Mathilde, encore enivrée, se sent seule.

Jeannette : « Quand vont-ils venir me chercher, me juger, m’éliminer…Ai-je le temps de m’enfuir ? »

Claude pratique le yoga pour oublier le désastreux dîner qu’elle vient de passer avec sa belle famille bourgeoise.

Ingrid : « J’irai bien à cheval dans les collines mais mon écuyer m’impose de me reposer, je vais rester m’occuper des fleurs, quel ennui ! »

Joséphine : « ben oui, c’est ma langue, il faut encore que je la rentre ? ça vous dérange ? »

Syllia est une nouvelle riche. C’est son mari qui est de la haute. Elle tente maladroitement de s’immiscer dans ce monde mais elle en fait un peu trop

Renée : Ne restez pas planté là mon cher, pouvez-vous accueillir monsieur l’ambassadeur qui vient d’arriver ? »

Esmeralda : « Les temps ont changé, tous doivent partir et se débrouiller seuls! »

Nicolas : « Vous pouvez rester chez nous dormir ce soir, on a de la place, hein Berthe ?

Stella, jeune femme au caractère bien trempé, vient tout juste d’assassiner son voisin qui battait sa femme.

Jasmin se rend compte que sa création devient de plus en plus intelligente. Les inventions des hommes ne pourraient-elle pas les dépasser?

Clown 12 :  » Ce sera le chaos, vous périrez dans d’atroces souffrances !

Gerald : « Exécutez les, je pense qu’il faut en finir à présent ! »